Nouvelle plainte de Genève contre la centrale nucléaire française du Bugey

Source : https://www.romandie.com/news/Nouvelle-plainte-de-Gen-ve-contre-la-centrale-nucl-aire-fran-aise-du-Bugey/981343.rom

 

Genève – Le canton et la Ville de Genève ont de nouveau porté plainte contre la centrale nucléaire du Bugey, l’une des plus vieilles de France, accusée de faire courir « un risque majeur » pour la population suisse, a annoncé mercredi le canton dans un communiqué.

Cette centrale d’EDF, construite dans les années 70 dans l’Ain, se trouve à 80 kilomètres à vol d’oiseau de Genève.

La plainte pénale contre X a été déposée auprès du Tribunal de grande instance de Paris par Corinne Lepage, ancienne ministre française de l’Environnement et avocate des plaignants, a précisé à l’AFP Jérôme Savary, secrétaire général adjoint du Conseil d’Etat (gouvernement) du canton de Genève.

Elle fait suite à la plainte pénale déposée le 2 mars 2016 par Mme Lepage, qui avait été classée sans suite en juillet 2017 par le parquet du Tribunal de grande instance de Paris, « considérant que les faits étaient insuffisamment caractérisés », a indiqué le communiqué.

« Le Conseil d’Etat et la Ville de Genève estiment que la centrale du Bugey (…) représente un risque majeur pour la sécurité et la santé de la population ainsi que pour l’environnement. »

Dans la plainte, Mme Lepage a fait valoir « les fragilités d’éléments essentiels de cette centrale, ses faiblesses de conception, les risques liés à son site d’implantation (risques sismiques, d’inondation, proximité d’un aéroport) », ainsi que « des fuites de tritium à répétition ».

gca/nl/nas

EDF – ELECTRICITE DE FRANCE

(©AFP / 19 décembre 2018 17h35)

1 commentaire

Classé dans Actions et Politiques, Suisse, Uncategorized

Une réponse à “Nouvelle plainte de Genève contre la centrale nucléaire française du Bugey

  1. Pierre Péguin

    Je me réjouis de cette plainte. La centrale du Bugey cumule les défauts génériques et de vieillissement de toutes les centrales du pays, avec en plus la menace que fait peser la présence d’un barrage en amont, dont la rupture, suite à un séisme, aurait de terribles conséquences.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s